loader

Commerce

Dakar expérimente un nouveau terminal

C’est une console faite à base de bois et de cuir, munie d’un logiciel embarqué, d’une balance connectée et d’un lecteur de codes-barres. Le terminal commerçant, produit de la société Somtou, a été spécialement conçu pour les marchés de Dakar, capitale du Sénégal. Il per- met à l’utilisateur d’enregistrer ses ventes, de gérer les ardoises des clients et de faciliter la gestion des stocks de produits. Ted Boulou fondateur de la société et son associé Warren Nzeale ont travaillé pendant deux ans pour aboutir à ce produit final. L’entreprise a entamé il y a quelques semaines, la production d’une série de 100 consoles qu’elle compte financer grâce à un système de pré-achat original qui repose sur les crédits amenés par des particuliers. crédits remboursés ensuite par la location-vente des appareils chez les commerçants. Ce système a permis de mobiliser 40 000 euros. Côté clients, une centaine de commande a été passée, principalement par des femmes opérant dans la trans- formation des produits agricoles et halieutiques. Elles rembourseront les appareils en reversant 500 Fcfa par jour, pendant deux ans.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...