loader

Drone

Un prototype camerounais en projet

La start-up Will&Brothers du camerounais William Elong, envisage de produire très bientôt, un drone Made in Ca- meroon. C’est dans le cadre du programme Drone Africa mis sur pied en 2015 afin de proposer des services en matière de sécurité, d’agriculture ou encore de cartogra- phie. Une équipe de techniciens, designers, spécialistes en robotique et photographes y travaillent. Le projet est financé par la levée de fonds de 200 000 dollars réalisée en 2015 par la start-up qui ne compte pas s’arrêter au Cameroun. Déjà, elle revendique 22 employés au Cameroun, en France, en Allemagne et aux États-Unis contre quatre au début. Jusque-là limités par les moyens financiers, les entrepreneurs se sont employés à travailler sur l’existant en achetant des drones et en testant leurs applications possibles au Cameroun notamment sur des problèmes de cartographie. La société aide actuellement les services de cartographie de la ville de Douala, capitale économique du pays, à actualiser les plans de la ville. Des exploitants ou des institutions font aussi appel à la start- up pour étudier la topologie de leurs champs ou prévenir des infections parasitaires.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...