loader

Pétrole: La demande chinoise tire les cours à la hausse

L es cours du pétrole ont progressé lundi dernier sur les marchés internationaux, portés principalement par les perspectives d’importations chinoises. Le gouvernement américain a d’ores et déjà réservé des pétroliers devant transporter « au moins 20 millions de barils » de WTI pour les mois d’août et de septembre prochain, indique la plateforme investing.com. Refinitiv Eikon, plateforme d’analyse financière, pour sa part estime à 32 millions de barils, le volume de brut américain devant être importé par la Chine pour ce seul mois d’août en cours. Galvanisé par cette nouvelle, le WTI a gagné 0,79% à 42,34 dollars le baril (environ 23 400 F) et le Brent progressait de 0,65% à 45,09 dollars le baril (environ 25 000 F). Alors que la demande du pétrole est en hausse, une réunion de l’OPEP+ devra se tenir ce 19 août. Des mesures visant à maintenir les cours à la hausse sont attendues. Ces nouvelles sont rassurantes pour le Cameroun qui a établi sa loi de Finances initiale pour l’exercice en cours sur une hypothèse du baril de pétrole à 54,4 dollars, soit environ 32 000 F. Malgré le contexte de morosité économique induite par le covid-19, le Cameroun a pu récolter des recettes issues notamment du droit de transit dans le cadre du pipeline Tchad-Cameroun. Le Comité de suivi des pipelines a récemment indiqué qu’à fin avril dernier, 17,03 millions de barils de pétroles ont été enlevés via ce pipeline, contre 15,13 millions de barils à la même période en 2019. En outre, dressant le bilan de ses activités, la Société nationale des hydrocarbures (SNH) a évalué à 7 400 milliards de F, les fonds reversés à l’Etat du Cameroun en 15 ans.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire