loader

Le Nigeria, premier partenaire commercial

Dans la zone Afrique de l’ouest, le Nigeria est le premier partenaire du Cameroun (devant la Côte d’Ivoire) avec 36,5% des exportations et 62,2% des importations en 2015. La valeur des exportations du Cameroun vers le Nigeria se chiffrait à 25,1 milliards, soit une baisse de 52,8%. Tandis que les importations en provenance du Nigeria étaient évaluées, pour la même année 2015 à 433,2 milliards. Des importations également en baisse de 35,3%. En effet, bien que le volume des échanges entre les deux pays ait diminué, l’avantage reste au Nigeria qui vend plus chez son voisin camerounais. Comme en 2014, le Nigeria est resté en 2015 le deuxième fournisseur du Cameroun, derrière la Chine et devant la France. D’après le rapport sur la situation et les perspectives économiques, sociales et financières de la Nation de novembre 2016, l’Afrique de l’Ouest est le 4e partenaire commercial du Cameroun, devant la CEMAC classé 6e, avec 12,8% des échanges. Riz, savon, carburants et lubrifiants, bois sciés, produits de beauté, barres de fer et d’acier sont les principaux produits exportés vers cette zone. Les importations en provenance de cette zone concernent les huiles brutes de pétrole, le textile, les chaussures, les véhicules de transport et les produits alimentaires.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...