loader

Ouest: De grands chantiers amorcés à Fokoué

Depuis trois mois, outre les infrastructures routières, la municipalité met l’accent sur l’éclairage public et l’adduction en eau potable.

L ’engin, une niveleuse, creuse et déplace la mauvaise terre sur le côté. Sous l’œil vigilant du chef chantier des Ets Anutemeh Johnson Fru, qui n’hésite pas à donner des consignes au conducteur de l’engin pour mieux aplanir la route. Depuis sa réélection en février dernier, le maire de Fokoué, Adrienne Paule Demenou Tapamo a fait de l’ouverture de nouvelles routes, l’une des priorités de cette nouvelle mandature, dite de l’élévation. D’où ce chantier, long de 11 km, lancé pour relier l’arrondissement de Fokoué à celui de Santchou et au département du HautNkam. Cette route financée par le Fonds routier va également desservir les villages Fotchoffeu, Bandoum et Ndounde dans le groupement Fontsa-Touala, l’un des cinq groupements de l’arrondissement ; faciliter la circulation des personnes et des biens et désenclaver d’importants bassins agricoles dans la commune de Fokoué. L’entreprise en charge des travaux entend livrer le chantier en novembre prochain. En présentant le bilan de ses 100 premiers jours à la commune, vendredi 17 juillet dernier, devant les hommes de media, le maire Adrienne Demenou a révélé que cette mandature fera de grandes choses pour améliorer le cadre de vie des populations. Déjà, une équipe a été déployée sur le terrain pour évaluer le réseau solaire (40 lampadaires solaires installés) et l’étendre pour autonomiser les centres de santé intégré de Fomopea et Fotomena. « Nous voulons nous assurer de la maintenance de ces installations électriques afin que les principaux axes et points stratégiques dans l’espace communal soient toujours bien éclairés », témoigne le magistrat municipal. Autre fait d’arme, le lancement en avril dernier des travaux de construction de 15 latrines écologiques dans 15 établissements scolaires primaires grâce à un financement conjoint avec l’Union européenne. Les travaux seront livrés en novembre prochain. Sur le plan sanitaire, la commune mène la riposte contre le covid-19 depuis le 31 mars dernier, avec la distribution des masques et gels hydro alcooliques, la désinfection de divers lieux (écoles, lieux de culte, marchés), et la formation des populations à la fabrication des gels et des masques. Les élites apportent leur soutien.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire