loader

Droit de timbre automobile: Quatre milliards de Fcfa déjà collectés

C’est la cagnotte reversée pour le compte du premier trimestre à l’administration fiscale, qui escom

A la fin du premier trimestre 2017, l’ad- ministration fiscale a déjà collecté près de quatre milliards de Fcfa, au titre de droits de timbre automobile (DTA). Les chiffres ont été dévoilés le 17 mai der- nier à Yaoundé par le directeur général des Impôts, Modeste Mopa Fatoing, lors de l’assem- blée générale de l’Association des sociétés d’assurance du Cameroun (ASAC). Le résul- tat enregistré depuis janvier dernier est à mettre à l’actif de la réforme engagée sur le terrain par le ministère des Fi- nances (Minfi). Ladite réforme indique que les compagnies d’assurance sont désormais les redevables légaux en matière de collecte du DTA, lequel est inclue dans le titre d’assurance. « Depuis la mise en œuvre de la réforme du mode de collecte du droit de timbre automobile, les choses se sont nettement améliorées », déclare Modeste Mopa Fatoing. La mesure, qui est d’ailleurs une des doléances des transporteurs, ambitionne de résoudre les problèmes liés aux tracasseries routières, mais surtout de relever le niveau de collecte du DTA qui tournait autour de 7,5 milliards de Fcfa en 2016. Cinq mois après, l’administra- tion fiscale et les compagnies d’assurances, vont lancer, dès le 1er juin prochain, les pre- miers contrôles conjoints, pour s’assurer que l’ensemble des automobilistes détiennent ef- fectivement des assurances responsabilité civile. L’accent sera mis sur le contrôle de l’ef- fectivité de la détention d’un titre d’assurance, et non plus sur la simple vérification de la détention de la vignette auto- mobile. L’administration fiscale scrute déjà l’avenir avec opti- misme. « Nous projetons une collecte d’environ 10 milliards vers la fin de l’exercice 2017, et nous pensons qu’avec ce résultat, nous aurons atteint les objectifs que nous recher- chions lors de la mise en œuvre de cette réforme », conclut le directeur général des Impôts.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...