loader

Lutte contre le coronavirus: Les mairies de l’Est en première ligne

Les élus municipaux mettent tout en œuvre afin de ne pas baisser la garde face à cette pandémie.

L e 1er mai dernier, en marge de la distribution du don spécial du président de la République aux populations, la mairie de Bertoua 2 a diffusé des messages éducatifs sur le coronavirus. Le français et les langues locales sont privilégiés pour cette communication qu’un speaker effectue à l’aide de baffles. Depuis la survenance de la pandémie avec le premier cas confirmé dans la région, les municipalités sont en première ligne. L’objectif est double : sensibiliser les populations sur la gravité de la maladie, le respect des gestes-barrières, mais aussi mettre tout en œuvre pour préserver l’économie locale. C’est dans ce cadre que des démonstrations pratiques de protection dans les marchés, les gares routières et autres lieux publics à forte concentration humaine ont régulièrement lieu. Du reste, des points de lavage de mains ont été installés dans les marchés, les gares routières, etc. Avec le concours des élites, élus et autres bienfaiteurs, des kits sanitaires et hygiéniques sont distribués aux populations les plus nécessiteuses. A Bertoua 1er comme ici et là, des volontaires ont été recrutés pour sillonner les artères de la ville et faire une sensibilisation de proximité. Par ailleurs, depuis les mesures d’allégement du confinement prises par le gouvernement, notamment dans le but de soulager les entreprises, le rôle des mairies est d’autant plus important, afin de maintenir la vigilance des populations. « Plus que jamais, la vigilance devrait être de mise. Nos populations commerçantes pensent que nous ne voulons pas leur bien. Les bars ont rouvert. La commune a accentué à cet effet les contacts avec l’élite. Dans chaque village, la commune accompagne les élites pour des opérations directes de sensibilisation. Nous sillonnons tous les bars et les lieux de regroupement », déclare Yves Bak, maire d’Atok, dans le Haut-Nyong. Au dimanche 17 mai 2020, la région de l’Est comptabilisait plus de 140 cas positifs, neuf patients guéris et trois décédés des suites de la covid-19.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire