loader

Ministère des Postes et Télécommunications: 700 000 F investis dans l’outil télétravail

La licence « Zoom entreprise » récemment acquise par cette administration met l’accent sur des réunions virtuelles et à distance.

Au lendemain de la mise en application des mesures barrières (le 17 mars dernier ; Ndlr), le ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel) s’est fixé pour ambition de donner corps au point 11 qui recommandait aux administrations de privilégier les moyens de communication électronique et les outils numériques pour les réunions de plus de 10 personnes. Après avoir utilisé la plateforme gratuite Skype qui a montré ses limites, la ministre Minette Libom Li Likeng a jeté son dévolu sur la licence « Zoom entreprise », acquisse auprès de l’entreprise Zoom (fondée en 2011 par le sino-américain Eric S. Yuan), pour réduire le travail en présentiel. Depuis, les déplacements des personnels et des usagers du ministère ainsi que des structures sous sa tutelle sont réduits au maximum. La licence Zoom entreprise permet de tenir des réunions vidéo et audio en haute définition, avec la possibilité d’enregistrer et transcrire les réunions automatiquement en cloud sur leur serveur ou en local sur son laptop. Le dispositif permet aussi de faire des discussions en groupe ou en privé, avec la possibilité de partager les fichiers intégrés. Zoom conserve en outre les archives jusqu’à 10 ans.

La note de présentation de cette plateforme indique qu’elle permet d’expérimenter le travail à distance et d’obtenir de meilleurs résultats sur le plan de la productivité, un plus grand engagement, un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée et une meilleure qualité générale du travail pendant le confinement dû au covid-19. « Après la période du covid-19, nous allons voir dans quelle mesure travailler étant à la maison. Avec ce dispositif, une personne en congé peut être conviée à une réunion où son point de vue compte. De même que Mme le ministre peut être en congé ou à l’étranger et continuer de présider les réunions sans soucis », explique le chef de la cellule informatique, Gabsa Emmanuel Tuma.

La plateforme acquise par le Minpostel dispose d’une version client 4.6.10 permettant de faire une extension aux autres administrations. En effet, quatre administrations utilisent déjà Zoom entreprise. Il s’agit des ministères en charge de l’habitat du développement urbain (Minhdu), des enseignements secondaires (Minesec), de la recherche scientifique (Minresi) et du travail et de la sécurité sociale (Mintss). Le ministère de la Fonction publique (Minfopra) a également manifesté sa volonté d’intégrer la plateforme, le 24 avril dernier. Le Minpostel a déboursé une somme de 1080 euros, soit plus de 700 000 F, pour acquérir Zoom entreprise, valable pour un an.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire