loader

Smart Oil: La traçabilité du carburant assurée

La solution mise au point lutte contre la fraude, le vol et le siphonage des produits pétroliers.

L es propriétaires de stations d’hydrocarbures n’ont plus de soucis à se faire pour maîtriser leurs stocks. Le Camerounais Bertrand Solanga (23 ans) met à leur disposition une solution intelligente, Smart Oil, leur permettant de donner en temps réel (à travers un téléphone mobile ou un ordinateur) l’état des cuves pétrolières dans les stations-services, les camions-citernes et/ou les wagons. Concrètement, à travers la solution, on peut avoir les informations sur les états qualitatif et quantitatif des produits pétroliers statiques ou en mouvement. Il s’agit également d’un système de télémétrie composé d’un kit électronique, d’une application web mobile et d’un système de collecte de données et de surveillance sans fil capable de prévenir sur l’état des citernes en temps réel. « C’est un outil d’aide à la décision stratégique et opérationnelle », explique M. Solanga, Dg de Light Sarl. La solution constitue un outil de suivi-évaluation et d’authentification des produits pétroliers permettant de lutter contre la fraude pétrolière. C’est aussi un atout commercial pour les entreprises de distribution d’essence, dans la mesure où elle permet de faire face à la concurrence sur le marché du carburant.

Smart Oil a été mis au point pour résoudre un problème économique. Selon les sources officielles, l’Etat perd 50 milliards de F par an tandis que les marketeurs (compagnies pétrolières) perdent 13 milliards de F par mois en raison de la fraude sur les produits pétroliers. Sur le plan sanitaire, la solution permet de juger de la qualité des produits pétroliers afin de minimiser les problèmes respiratoires. Le kit coûte 250 000 F. Le client paie en plus 42 000 F chaque mois comme abonnement mensuel. « Nous avons décidé de positionner les investissements dans une stratégie d’investissement à fonds perdus, à un taux de rentabilité interne permettant de couvrir de grandes parts de marché », précise Bertrand Solanga. Une dizaine d’employés travaillent à la visibilité de ce produit au Cameroun, en France et en Tunisie, dont des développeurs, des stratégies, des marketistes, des financiers, des comptables et des communicateurs.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire