loader

430 millions de F mobilisés pour la riposte

Cette contribution rentre dans le cadre de la première phase du plan sous régional Covid-19 qui s’étend du mois de mars à celui de mai prochain.

L es ministres en charge de la santé des Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont récemment pris un ensemble de mesures qu’ils ont répertoriées dans le plan sous régional Covid 19. Ce plan a pour but de répondre en urgence, au niveau régional et de façon concertée à la menace de la propagation du coronavirus. La mise en branle de cet outil est conditionnée par la mobilisation des appuis financiers auprès des partenaires de la CEMAC. C’est à ce titre que la Commission de la CEMAC a mobilisé, en relation avec la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) et le Fonds de développement communautaire (FODEC), la somme de 430 millions de F. Il s’agit d’une contribution visant à accompagner l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC) dans ses missions, dans un contexte marqué par la lutte contre le coronavirus.

De manière détaillée, ces fonds vont permettre d’assurer la coordination, la collaboration, la mise à jour et le partage d’informations, ainsi que de renforcer des mesures de surveillance aux points d’entrée aussi bien par voie aérienne, maritime que terrestre. La dotation va financer le renforcement urgent des capacités nationales pour le diagnostic clinique et la prise en charge des cas. L’OCEAC s’en servira également pour garantir la disponibilité des médicaments et autres produits de santé, y compris les produits de laboratoire, les équipements personnels individualisés et les dispositifs médicaux dans la sous-région. Dans un communiqué récemment publié, le directeur de la communication de la CEMAC, J. Gyslaine Djuikam, informe que la contribution de la communauté rentre dans le cadre du financement de la première phase (mars-mai 2020) du plan sous régional Covid-19. Il y fait par ailleurs écho des appels répétés des autorités nationales et des organisations internationales et exhorte les populations de la CEMAC à appliquer les mesures prises pour freiner la pandémie.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire