loader

BEAC: Suspension provisoire de l’opération principale

La mesure entrée en vigueur le 26 mars dernier prendra fin le 2 avril prochain. Elle a pour but de mieux évaluer l’impact du coronavirus sur le système bancaire sous régional.

C’est pour mieux apprécier les effets de la crise sanitaire actuelle liée à la pandémie du Covid-19 sur la liquidité du système bancaire de la CEMAC, que la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a décidé de ne pas intervenir sur le marché monétaire au titre de son opération principale sur la période allant du 26 mars au 2 avril 2020. Cependant, les établissements de crédit à besoins de financement pourront satisfaire leurs demandes sur le guichet de la facilité de prêt marginal, indique le communiqué du gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, signé le 24 mars dernier.

Entrée en vigueur en juin 2018, l’opération principale d’injection de liquidité est un appel d’offres à taux multiples qui permet à la Banque centrale de mobiliser de l’argent qu’elle met à la disposition des établissements financiers. Cette technique, aussi exigeante soit-elle, rentre en droite ligne du nouveau cadre opérationnel de la Banque, présente l’avantage d’inciter les établissements financiers à dynamiser la gestion de leur trésorerie. Au plan pratique, elle se fait par appel d’offres à taux multiples, contrairement aux appels d’offres à taux fixe pratiqués antérieurement dans la limite des objectifs de refinancement nationaux.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire