loader

Nord: 5 milliards de F pour développer Lagdo

Cette municipalité du département de la Bénoué a reçu la semaine dernière ce coup de pouce des pouvoirs publics.

Depuis jeudi dernier, les regards des 359 autres communes du pays sont tournés vers celle de Lagdo, dans le Nord. En effet, cette municipalité a été choisie par les pouvoirs publics pour servir de ballon d’essai à un nouveau programme appelé « contrat-plan Etat-commune ». Ce contrat-plan est un instrument spécifique de planification et de programmation qui va au-delà du simple transfert des compétences et des ressources, dans le cadre de la mise en œuvre de la décentralisation. Pour tester ce nouveau programme, la localité de Lagdo a été choisie comme ville-pilote. Le 26 mars dernier, le préfet du département de la Bénoué, Oumarou Haman Wabi et le maire de Lagdo, Luc Kaga, ont procédé à la signature de ce contrat-plan. Les documents ont été paraphés en présence du représentant du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Janvier Oum Eloma, par ailleurs directeur général de la Planification et de l’Aménagement du territoire. Les deux projets retenus concernent notamment, pour le premier, l’extension du réseau électrique dans 16 localités de la commune de Lagdo, pour un coût total d’un milliard six cent quatre-vingt-six millions de francs (1 686 445 088 F) et pour le second, le bitumage de 5,5 km de la voirie de la ville de Lagdo, pour un coût total de trois milliards trois cent seize millions de francs (3 316 863 958 F). Conformément au principe de cofinancement qui régit le contrat-plan, l’Etat du Cameroun contribuera à hauteur de 4,7 milliards de F, soit 95,21% et la commune de Lagdo pour un montant de 240 millions de F. Une fois ces deux projets réalisés, la ville de Lagdo et ses environs pourront devenir une vitrine de développement pour les autres localités du Cameroun.

Ces projets vont indubitablement changer la physionomie de la ville qui abrite un barrage hydroélectrique. Bassin agricole, Lagdo regorge de potentialités et est également une grande zone de pêche et d’élevage. Ce contrat-plan vise également l’amélioration des conditions de vie des populations, comme l’a d’ailleurs relevé le chef de l’exécutif municipal, Luc Kaga. Les pouvoirs publics donnent ainsi un coup de fouet au développement local et un contenu concret au concept de décentralisation.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire