loader

Bertoua: Les chantiers du nouveau maire

Jean Marie Dimbélé, élu le 3 mars dernier, nourrit l’ambition de transformer la ville au cours des cinq prochaines années.

E n droite ligne de l’accélération du processus de la décentralisation, la ville de Bertoua, comme les 13 autres communautés urbaines du pays, s’est dotée, le 3 mars dernier, de son tout nouveau premier maire, élu à la faveur d’une session de plein droit. Jean Marie Dimbélé, professeur des lycées d’enseignement technique, ouvre ainsi cette nouvelle ère dans cette collectivité territoriale de l’Est. Les 50 conseillers municipaux issus des deux communes d’arrondissement de la ville ont entériné par leur vote le coup d’envoi de ce nouveau départ.

Dans l’histoire de la communauté urbaine de Bertoua, après Dieudonné Samba et Wouamane Mbélé, c’est donc à cet enseignant qu’échoit la tâche de présider aux destinées de cette collectivité territoire spéciale. « Je suis très fier d’être élu comme le tout premier maire de la ville de Bertoua. Je suis conscient de la lourde responsabilité qui m’attend. Bertoua est en construction. Nous allons tout faire pour que nous puissions poser des actes largement bénéfiques aux populations pendant les cinq années de notre mandature, de sorte que Bertoua puisse montrer l’image d’une ville où tout le monde se sent à l’aise », a confié l’édile fraîchement élue. L’homme, avant son élection, a été l’un des grands conseillers de la CUB. En cette qualité, il posait déjà le problème de l’axe principal de la ville qui se dégradait, notamment au niveau des agences de voyage et du carrefour dit face à face. C’est pourtant la vitrine de la ville. Aujourd’hui que M. Dimbélé a les clés de la ville, il sait ce qu’il faudra faire. Toujours est-il que la ville de Bertoua est une cité jeune en pleine construction et à ce titre, l’anarchie s’installe, la spéculation foncière fait également son nid… Autant de défis que le nouveau maire compte bien relever, avec l’accompagnement des populations

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire