loader

Zin Industries: 6,7 millions de F pour investir

Cet appui du Bureau de mise à niveau rentre dans le cadre des investissements matériels et immatériels réalisés en vue de la structuration de l’entreprise.

Le processus de structuration de Zin Industries, menée avec l’appui du Bureau de mise à niveau des entreprises (BMN), continue de porter des fruits. Le 6 février dernier à Yaoundé, l’entreprise, spécialisée dans la production de tôles en aluminium et en « aluzinc » a reçu un chèque d’un peu plus de cinq millions de F, représentant la dernière tranche matérielle de la prime sur investissement des mains de Chantal Elombat Mbedey, directrice du BNM. Ces fonds viennent porter à 15,028 millions de F, le total des primes versées par le BNM dans le cadre de la mise à niveau de Zin Industries. En outre, l’entreprise « recevra un virement bancaire de l’ordre de 1 695 720 F au titre de prime sur investissement matériel », a ajouté Chantal Elombat Mbedey. L’histoire entre Zin Industries et le BNM remonte à 2015, alors que l’entreprise était « confrontée à de nombreux défis stratégiques et opérationnels », a relaté Godefroy Kouokam Fopossi, directeur général. A la suite de diverses séances de travail, un plan de mise à niveau et d’investissement a été arrêté et approuvé par le comité de pilotage du BMN. Le second volet prévoit un investissement d’environ 85 millions de F dont 75,14 millions de F pour l’outil de production de l’entreprise (investissements matériels) et environ 10 millions pour les investissements immatériels (cas de la formation des employés). Le BNM a la charge de contribuer respectivement à hauteur de 20 % et de 80% dans ces deux postes de dépenses. Avec le chèque remis à Zin Industries le 6 février dernier, le BMN s’est acquitté entièrement de sa contribution due au titre des investissements matériels. Depuis le début de la mise à niveau de Zin Industries, son chiffre d’affaires connaît une progression de 20% par an. Il a culminé à 800 millions de F en 2019, selon le point fait par Godefroy Kouokam Fopossi. Par ailleurs, l’effectif de l’entreprise a augmenté de six à 20 employés. Selon le BNM, la production de l’entreprise a progressé de 174% en 2018 et sa valeur ajoutée a cru de 49%. En terme de bilan de l’implémentation du processus de mise à niveau, tous les investissements matériels ont été réalisés et il ne manque qu’un seul investissement immatériel à implémenter, soit un taux de réalisation global de 93% en quantité et 99% en valeur.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire