loader

Financement de la recherche sur le cacao: La BAD évalue les avancées

A en croire la Banque africaine de développement, le « cacao brésilien », variété de cacao développée par l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD) fait des heureux parmi les cultivateurs. Selon un récent point fait par la BAD sur son site web, les nouvelles variétés de cacao développées par l’IRAD produisent jusqu’à deux tonnes par hectare, contre une tonne pour les anciennes variétés. En outre, les premières cabosses apparaissent 18 mois après les semis. Selon les données de la BAD, 600 000 personnes cultivent le cacao au Cameroun.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire