loader

Alain Nteff, directeur général de Gifted Mom Sarl.

« On a des projets pilotes au Nigéria »

Comment se porte votre entreprise deux ans après son lancement officiel ? GiftedMom aujourd’hui, c’est une entreprise. On nous connaît à travers notre premier produit, une plateforme pour le suivi des femmes enceintes et des mamans. Ce service a pu s’étendre à l’échelle nationale, grâce aux partenariats que nous avons signés avec les opérateurs de téléphonie mobile. Les femmes peuvent y souscrire à travers le numéro vert 8566 et de téléphone. Nous avons d’autres innovations à côté du service GiftedMom. Notam- ment API Mobile, qui permet à n’importe quel entrepreneur dans le secteur du marché digital, d’envoyer un contenu à ses utilisateurs à travers notre plateforme SMS. Cette innovation en partenariat avec les opérateurs mobiles permet également d’acheter des produits en ligne avec du crédit de communication. L’entreprise se porte bien. On s’est installé déjà en Haïti où on est sur le point de commencer nos activités et on a des projets pilotes au Nigeria. Quelles sont les perspectives de développement de votre start-up ? Nous continuons à rechercher des financements car notre mission ne se limite pas au Cameroun. Nous avons une vision panafricaine. Actuellement, nous recherchons des investissements d’environ 500 000 dollars pour nous ins- taller dans sept pays africains. On regarde le « Equity Investment », c’est-à-dire que pour mobiliser les 500 000 dollars dont nous avons besoin, on souhaite que les gens acquièrent des parts dans notre entreprise. Nous sommes prêts pour le « Patient capital ». C’est-à-dire qu’un investis- seur achète des parts dans l’entreprise et il est remboursé dans le futur lorsque l’entreprise est viable. Est-ce que GiftedMom travaille actuellement sur d’autres produits ? Dans le marché du numérique, il ne faut pas dormir. Il faut toujours innover. Aujourd’hui, nous mobilisons des fonds pour entrer dans sept pays africains et il y a Gifted Mom, notre produit phare que nous devons mettre en avant. Il y a API Mobile. Nous avons beaucoup d’autres produits dans le pipeline. Ça va prendre juste du temps avant que nous ne mettions un troisième produit sur le marché ».

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...