loader

Tourisme: Ebolowa tient son hôtel international

L’hôtel de classe internationale, promesse tenue du président de la République, a été inauguré, le 30 janvier dernier, par le Premier ministre, chef du gouvernement.

Incontestablement, Bengo Hôtel d’Ebolowa se pose aujourd’hui comme un atout supplémentaire venant renforcer la capacité d’accueil, hôtelière et touristique, non seulement de la cité-capitale régionale du Sud, mais aussi de la sous-région Afrique centrale. Et le représentant personnel du chef de l’Etat à la cérémonie d’inauguration officielle de l’infrastructure, le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, l’a si bien rappelé, jeudi, 30 janvier dernier : la promesse tenue du président de la République » qui se dresse désormais avec fierté sur un des pans de la colline Elat, une de celles qui surplombent la ville d’Ebolowa.

Les capacités de Bengo Hôtel, véritable joyau architectural présenté comme l’une des dernières fleurs de la fructueuse coopération sino-camerounaise, permettent d’offrir des services de qualité à ses clients et usagers divers. Pour ce, l’Etat a mis à disposition une enveloppe de près de 15 milliards de F pour construire ce complexe hôtelier bâti sur 2.400 m². La structure offre ainsi 92 chambres modernes, cinq suites juniors et deux suites présidentielles. Ce à quoi il faut ajouter plusieurs salles de réunion, des salles de conférence, des salles de musculation et de nombreux espaces de restauration. Pour répondre aux exigences d’un standing de trois étoiles, des composantes nouvelles ont été ajoutées à la structure ; à savoir : un bâtiment annexe, des logements d’astreinte, un restaurant panoramique de 300 places, un bar-grill, un forage et son château d’eau, une station d’épuration pour traitement des eaux usées, l’agrandissement de l’espace parking, une piscine sénior et une piscine junior, ainsi qu’une boîte de nuit et des espaces de détente et de loisirs.

Aubaine

Bengo Hôtel d’Ebolowa se pose donc comme une offre additionnelle en matière d’hébergement. Et comme l’a souligné Joseph Dion Ngute, celle-ci arrive à point nommé, à l’occasion de grands événements sportifs, à l’instar du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN 2020) et de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Total 2021) que le Cameroun va abriter dans les tout prochains mois. Vu la proximité de la ville d’Ebolowa, située à deux heures de route de Yaoundé, la contribution de Bengo Hôtel d’Ebolowa s’avère réelle et disponible. A ceci, il faut ajouter la situation géographique de la capitale régionale du Sud, située à mi-parcours pour les supporters et autres visiteurs des pays voisins de la sous-région Afrique centrale, tels le Gabon et la Guinée équatoriale, qui pourront aller vivre en direct ces grand ’messes du sport et de la culture africaine à Yaoundé, dans la région du Centre, à Douala dans le Littoral, ou encore à Limbe dans le Sud-Ouest. Le Premier ministre, chef du gouvernement, va insister pour que cette structure hôtelière soit non seulement entretenue de façon optimale, mais aussi et surtout rentabilisée. Un appel particulier a ainsi été lancé aux élites du Sud à cet effet. Car, Bengo Hôtel d’Ebolowa est bel et bien une mine d’or qui va créer 100 emplois directs et plus de 300 emplois indirects pour la jeunesse camerounaise, faisant ainsi vivre plusieurs familles, boostant l’activité socio-économique et générant des recettes fiscales à l’Etat.

 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire