loader

Nabo Beverage Company Transfert de fonds: Les raisons de la vente

Le contrat de rachat de l’une des filiales de Nana Bouba Group (NBG) en cours de finalisation.

Depuis avril 2017, Source du pays S.A., appartenant à l’homme d’affaires libanais Nessralah el-Saheley est en pourparler pour le rachat Nabo Beverage Company (Nabco). Selon des sources internes à la filiale du holding Nana Bouba Group (NBG), il ne reste que quelques détails avant d’officialiser cette nouvelle. En 2014, dans sa stratégie d’intégration verticale, le groupe du businessman camerounais Nana Bouba Djado avait pourtant misé gros sur sa filiale Nabco qui produit les boissons gazeuses (Vigo) et de l’eau minérale (Ô Pur). Si le vendeur et l’acheteur ne parlent pas publiquement de leur transaction, la valeur de Nabco semble considérable. A peine née, La jeune entreprise a si- gné un contrat de sponsoring avec la Fédération camerounaise de football. Contrat dont les termes de réadapta- tion sont en négociation. A l’origine, NBG ambitionnait d’étendre son dé- ploiement sur trois principaux pôles : la production, la transformation et la distribution. Pour cela, la Société alimentaire du Cameroun (SOACAM), épine dorsale du groupe selon ses res- ponsables, va conduire à l’établissement de trois usines (Azur, Sagri et Nabco). L’une d’entre elles, en l’occurrence, Nabco S.A., sortira du portefeuille du groupe, racheté par le Libanais. Au sein du holding NBG, on relativise. La raison ? Le groupe veut recentrer ses activités sur ses créneaux traditionnels : savon et huile de table (Azur, Ibi), tomate (Sagri : Soacam agro-industrie) et le grand négoce. Le marché des boissons gazeuses n’est plus intéressant pour l’empire, expliquent des responsables au sein du holding NBG. A l’horizon 2035, le groupe entend asseoir sa stratégie de développement dans le domaine de l’agro-industrie grâce à la culture du palmier à huile sur près de 35 000 ha et du maïs sur une superficie de 10 000 ha. Source du pays (qui produit l’eau minérale Supermont), grâce au rachat de Nabco, classé troisième du marché camerounais d’eau minérale et de boissons gazeuses, est engagé dans la course sur le leadership avec la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC), filiale des Brasseries du Cameroun.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...