loader

Construction de la route Olama-Kribi: Le Fonds koweĂŻtien met Ă  disposition 8 milliards de F

L’infrastructure devra assurer l’exploitation optimale du port en eau profonde de Kribi.

Le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (FKDEA) et le Cameroun ont signé le 13 janvier dernier à Yaoundé, un accord de prêt pour le financement du projet de construction de la route Olama-Kribi, tronçon Bingambo-Grand Zambi. Le montant de l’accord est de 17 millions de dollars, soit 8 milliards de F environ. Ce dénouement boucle ainsi la phase de mobilisation effective des financements. Les principales composantes du projet portent sur les travaux de génie-civil, les prestations de consultation et les acquisitions foncières. 
En l’état actuel, les sections en amont et en aval de la route en question (Olama-Bingambo et Grand Zambi-Kribi) ont déjà reçu des financements en provenance de la Banque islamique de développement (BID) et de la Banque africaine de développement (BAD) respectivement. L’objectif du projet est de contribuer au désenclavement des régions du Centre et du Sud du pays, riches en bois et en produits agricoles, d’assurer les liaisons entre les zones de production et les zones de commercialisation, de promouvoir le développement socio-économique desdites zones et de faciliter le trafic routier vers le Tchad dépourvu d’accès à la mer, tout en améliorant le transport des marchandises vers la Guinée équatoriale à travers le port de Kribi.  Avec ce nouveau financement, le portefeuille actif du Fonds koweïtien au Cameroun s’élève à 35,5 millions de dollars, soit environ 20 milliards de F, pour le financement de deux autres projets (outre celui de la route Kribi-Olama) à savoir la construction de la route Sangmelima-Djoum (tronçon Bikoula-Djoum), à hauteur de 5 milliards de F et la construction du lycée technique professionnel d’Ekounou, à hauteur de 5,25 milliards de F. Le projet de construction de la route Olama-Kribi, tronçon Bingambo-Grand Zambi est financé à hauteur de 46 milliards de F, soit 41,75 milliards de F de financements extérieurs et 4,25 milliards de F représentant la contrepartie gouvernementale

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire