loader

Emissions de titres publics: DĂ©jĂ  20 milliards de F dans la cagnotte

En levant cette somme sur le marché des titres publics de la BEAC le 8 janvier dernier, le Cameroun peut être optimiste quant à l’atteinte de l’objectif de 350 milliards de F à lever en 2020.
La signature du Cameroun a encore joué en sa faveur sur le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) le 8 janvier dernier. Le Trésor public a procédé à l’émission de bons du Trésor assimilables (BTA) d’une maturité de 26 semaines à l’effet de lever 20 milliards de F. L’opération s’est soldée par un taux de couverture du montant mis en adjudication de 205,02%. En effet, l’on a enregistré des offres pour 
un montant global de 41,003 milliards de F. Le Cameroun a reçu 20 milliards de F au taux d’intérêt moyen pondéré de 2,13%. Ce même jour, les Trésors publics du Tchad et de la Guinée équatoriale ont aussi procédé à des émissions de BTA. Si le premier a enregistré un taux de couverture du montant mis en adjudication de 100% en levant 11, 391 milliards de F, le second s’en est tiré avec trois milliards de F, soit un taux de couverture de 20%. A l’analyse, le Cameroun a fait une meilleure opération ce jour. Outre l’engouement des investisseurs pour ces titres, son taux d’intérêt est le plus bas, soit 2,13% contre 6,5% pour le Tchad et 7,1667% pour la Guinée équatoriale. Ce premier succès est de bon augure pour les prochaines sorties du Cameroun. Comme en 2019, le Trésor public sera focalisé sur le marché monétaire. Son objectif est de lever 350 milliards, de F par émissions de BTA d’une maturité supérieure à deux ans, selon le cap fixé par la loi de Finances de l’année en cours. Ce montant est en baisse de 27 milliards de F par rapport à 2019. Au ministère des Finances, la stratégie de mobilisation de ces financements est progressivement mise en place, a confié un responsable. Ici, l’on se dit confiant en l’attractivité des titres de l’Etat du Cameroun du fait de la régularité des remboursements, entre autres. Le pays n’a jamais connu de défaut de paiement sur ce marché. A titre d’illustration et sur un autre compartiment, l’Etat a remboursé dans les délais, le capital et les intérêts dus au titre de l’emprunt obligataire 2014-2019. Sur le marché des titres publics de la BEAC, les financements levés servent à satisfaire les besoins de trésorerie, notamment avec des maturités courtes (13, 26 semaines). Pour des maturités plus longues, cas des obligations du Trésor assimilables, les fonds levés ont plusieurs destinations, notamment la réalisation des projets inscrits dans la loi de Finances de l’exercice en cours.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire