loader

DĂ©veloppement local: 2,7 milliards pour moderniser Bafoussam en 2020

Cette enveloppe en hausse de 34 millions de F a été votée lors d’une session ordinaire du conseil de la Communauté urbaine présidée par le préfet de la Mifi, Chaïbou.

Un budget réaliste et ambitieux. Les grands conseillers de la Communauté urbaine de Bafoussam (CUB), réunis en session ordinaire, ont voté une enveloppe de 2,7 milliards de F pour l’exercice 2020. Cette séance du conseil était présidée par le préfet de la Mifi, Chaïbou. Le délégué du gouvernement auprès de la CUB, Emmanuel Nzete, a présenté les grands axes du programme de la Communauté en 2020. Il a tout d’abord rappelé que la communauté urbaine fait partie des 30 collectivités territoriales décentralisées sélectionnées par le ministère de la Décentralisation et du Développement local devant s’arrimer au budget programme dès cette année. Des experts sont venus appuyer la CUB dans l’élaboration des textes à cet effet. Le budget approuvé à 2,7 milliards de F contient quatre programmes. Le premier consiste à l’amélioration de l’offre des services sociaux de base. Le deuxième programme concerne la promotion du développement économique et la protection de l’environnement. Le troisième programme entend promouvoir la citoyenneté, la culture, les sports et l’appui à la jeunesse. Le dernier programme s’articule autour de la gouvernance et l’administration locale. Cette enveloppe budgétaire est en hausse de 34 millions de F par rapport au précédent. Une augmentation qui se justifie par l’application dès 2020 des nouveaux taux de boutique conformément à la loi portant fiscalité locale. Le préfet de la Mifi, Chaïbou, s’est réjoui de voir la CUB s’arrimer désormais au budget programme qui se veut un budget dynamique. « Les agents communaux sont désormais interpellés. Les exigences sont fortes sur le terrain. Les gens attendent des écoles, des routes, des centres de santé. Il faudra donc améliorer leurs conditions de vie indépendamment des chapelles politiques », a martelé le chef de terre. Emmanuel Nzete a fait siennes les recommandations formulées par la tutelle et promis d’œuvrer pour rendre encore plus belle la ville de Bafoussam qui va accueillir l’une des poules de la Coupe d’Afrique des nations de 2021.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire