loader

Elevage et pĂȘche: Le pari de la production qualitative

L e ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industrie animales (MINEPIA) s’en tire pour le compte de l’exercice budgétaire 2020, avec une enveloppe de 34,5 milliards de F. Elle est en augmentation de 2,5 milliards de F par rapport à l’exercice précédent. Concernés dans les priorités de ce département ministériel : le programme de développement des productions et des industries animales qui va nécessiter un montant de plus de 17,5 milliards de F, le programme d’amélioration de la couverture sanitaire des cheptels et de la lutte contre les zoonoses va absorber 6,1 milliards de F. Aussi, le programme de développement des productions et des industries halieutiques (4 milliards de F) et celui de la gouvernance et l‘appui institutionnel dans le sous-secteur élevage, pêche et industries animales (7,5 milliards de F), complètent-ils les quatre axes inscrits dans la stratégie du MINEPIA. Concrètement, il s’agira pour chaque programme de participer à l’accroissement de la production des produits et des denrées d’origine animale, de réduire l’impact des maladies animales sur la productivité des cheptels et d’améliorer la qualité sanitaire des denrées alimentaires d’origines animale et halieutique.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire