loader

Finances: Un budget réaliste

E n ouverture de la valse des ministres devant la Commission de finances et du budget de l’Assemblée nationale le 30 novembre dernier, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, a présenté les axes essentiels de l’action du MINFI pour 2020. L’enveloppe budgétaire du ministère, selon les explications de son chef de département, sera répartie entre quatre grands programmes : la mobilisation des ressources non pétrolières qui implique pas moins de huit plans d’action (16,076 920 milliards) ; la gestion du budget de l’Etat (10,289 885 milliards de F) ; la gestion du Trésor public et du secteur financier (14,668 161 milliards de F) ; la gouvernance et le soutien aux programmes institutionnels, en neuf plans d’action, (15,348 933 milliards de F). Le tout représente une enveloppe globale d’un peu plus de 56,38 milliards de F. Un montant que Louis Paul Motaze a jugé réaliste, bien qu’il soit en baisse de 10,26% par rapport à l’exercice 2019. Il est d’autant plus réalisable qu’il s’inscrit dans la continuité de ce qui se fait depuis des années déjà, malgré les crises et les récessions.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire