loader

Forêts et Faune: 38 000 emplois attendus des ressources non-ligneuses

La valorisation des ressources forestières ligneuses et non-ligneuses, l’une des priorités du MINFOF en 2020.

E n 2020, le ministère des Forêts et de la Faune (Minfof) devra faire plus avec peu de moyens qu’en 2019. Son budget est de 17,3 milliards de F, soit une baisse de 1,8 milliard de F par rapport à l’année dernière. Les activités prioritaires seront orientées vers l’aménagement et le renouvellement, le reboisement et la régénération des recettes forestières, ainsi que la valorisation des ressources forestières ligneuses et non-ligneuses. Dans ce dernier segment, l’Etat projette de créer environ 38 000 emplois. Ce d’autant plus que la seule filière des produits forestiers non-ligneux constitue un vivier économique à capitaliser, avec un chiffre d’affaires annuel moyen de 4,4 milliards de F, un tonnage annuel moyen de 6046 tonnes et une contribution à l’économie nationale en augmentation de 8,7% de 2011 à 2016. Par ailleurs, le Minfof compte porter à 59,5 milliards de F la part des recettes fiscales et parafiscales générées par la gestion durable des forêts. La sécurisation et la valorisation des ressources fauniques et des aires protégées figurent également dans l’agenda de ce département ministériel

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire