loader

Développement local: La commune de Banwa vote un milliard pour 2020

Une grosse partie de cette enveloppe issue des crédits transférés servira à la construction de l’hôtel de ville, outre les adductions en eau potable et l’électrification rurale.

A quelques semaines du double scrutin du 9 février prochain, la commune de Banwa a d’ores et déjà affiché ses ambitions pour l’année 2020. En effet, lors de la session ordinaire du conseil municipal tenue le 18 décembre dernier, à Banwa, les conseillers municipaux autour du maire Charles Loïc Djadjo Tchomtchoua, ont voté une enveloppe de plus d’un milliard de F (1 004 507 832). Ce budget connaît une hausse de plus de 268 millions de F (268 667 906) par rapport à l’exercice qui s’achève. Une hausse consécutive à l’accroissement des crédits transférés dans le cadre de la mise en place progressive du processus de décentralisation en cours dans le pays. Dans cette enveloppe budgétaire, plus de 839 millions de F (839 345 832) de recettes seront consacrés à l’investissement. Notamment la construction de l’hôtel de ville, les travaux de finition de la plateforme sportive à Banwa centre, la construction du Centre de promotion de la femme et de la famille à Banwa centre, l’électrification du village Bameleck, la réhabilitation des routes Banwa centre-Fotsi sud et celle rurale Bakonti-Fombele, la construction de la clôture de l’école maternelle de Moumée marché et enfin la construction d’un bloc de deux salles de classe à l’école publique bilingue de Banwa centre. Ces projets viendront accélérer le développement du village et placeront la commune au hit-parade des réalisations dans le département du Haut-Nkam. De quoi réjouir le magistrat municipal félicité par le conseil pour son dynamisme dans la marche de cette jeune commune créée en 1994 vers son développement. Huit délibérations ont été votées par les conseillers pour autoriser le maire Charles Loïc Djadjo Tchomtchoua à rechercher permanemment des financements afin de booster davantage le développement de la commune et améliorer les conditions de vie des populations. Le préfet du Haut-Nkam, Luc Ndongo, qui a présidé les travaux, a félicité le maire pour les bons résultats engrangés au cours de la mandature qui s’achève et a exhorté le conseil à toujours lui apporter l’appui nécessaire pour qu’il atteigne les objectifs fixés.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire