loader

Paiement des impĂ´ts: Les bons clients du fisc

Le rapport annuel 2018 de la Direction générale des Impôts (DGI) révèle que les grandes entreprises ont contribué pour près de 70% aux recettes recouvrées.

La Direction générale des Impôts (DGI), administration en charge de la collecte des ressources internes, a atteint son objectif quantitatif pour le compte de l’exercice fiscal 2018. C’est le constat général qui se dégage de la lecture de son rapport 2018. Au total, ce sont 2212 milliards de F qui ont été collectés au profit de l’Etat, des établissements publics (EP) et des collectivités territoriales décentralisées (CTD). Ces ressources sont en hausse de 145,3 milliards de F en valeur absolue par rapport au montant mobilisé en 2017, soit 2066,7 milliards de F. Par catégories d’impôts, les recettes fiscales non pétrolières ont culminé à 1940,9 milliards de F au 31 décembre 2018, soit un taux de réalisation de 101,5% et une hausse de 8,4% par rapport au montant mobilisé en 2017 (1790,4 milliards de F). Ceci, en raison de la bonne tenue de la demande intérieure et de « l’implémentation de mesures nouvelles d’administration de l’impôt et de politique fiscale », renseigne le rapport. Pour rappel, l’objectif initial, fixé par la loi de finances 2018, était de 1845 milliards de F. L’ordonnance présidentielle du 4 juin 2018, modifiant cette loi, l’a relevé à 1912 milliards de F. L’activité de la DGI au cours de l’exercice fiscal 2018 a aussi permis de collecter un montant de 87 milliards de F au titre de l’impôt sur les sociétés pétrolières. Malgré un taux de réalisation de 95,1% - le cap était fixé à 91,5 milliards de F- la DGI réalise une meilleure performance qu’en 2017. Les recettes issues de l’activité pétrolière avaient alors permis de mobiliser 66,5 milliards de F sur un objectif de 124 milliards de F. La cagnotte de la DGI pour le compte de l’exercice fiscal 2018 est complétée par des recettes collectées au profit des CTD et de certains établissements publics pour un montant de 184,1 milliards de F. Par catégories de contribuables, les grandes entreprises, avec 455 contribuables inscrits dans le fichier de la DGI, ont permis de collecter 69,9% des recettes fiscales totales. Les retenues à la source ainsi que les recettes des droits d’enregistrement et de timbres ont rapporté 14,9% des recettes. Les 13 576 contribuables relevant des moyennes entreprises ont contribué pour 13% du montant total mobilisé. Les petites et micro entreprises (103 475 contribuables) et les personnes physiques, quant à elles, ont contribué pour 2,2% au rendement de la DGI. La DGI a reversé à l’Etat 2027,9 milliards de F en 2018, représentant 59% des ressources propres de l’Etat recouvrées. 184,1 milliards de F ont été affectés aux CTD et EP. Pour rappel, l’exercice fiscal 2018 s’est déroulé dans un contexte interne marquée par des tensions sécuritaires qui ont perturbé la vie économique dans certaines régions, notamment au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, entrainant l’arrêt des activités de la CDC. Sur le plan international, l’impôt sur les sociétés pétrolières a profité de l’embellie des cours du pétrole pour progresser de 30,8%.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire