loader

Berry Fresh Juice: Du jus de fruits pour tous les goûts

La marque présente sur le marché depuis un an, va connaître un nouveau tournant grâce au lancement officiel prévu cette fin de mois à Yaoundé.

Chez Adonise Natural Fruit, on sait que l’abondance ne nuit pas. Pour une première entrée sur le marché local, l’entreprise propose jusqu’à 11 parfums de jus de fruits naturels sous le label Berry Fresh Juice. « On voulait offrir à nos clients le loisir de choisir. Mais aussi, pour ceux qui n’aiment pas toutes les variétés de fruits, nous voulions qu’ils puissent trouver chez nous, le jus de fruits qui leur convient », explique Adonise Laure Tchouing, la promotrice. Présente sur le marché depuis juillet 2018, la marque a déjà conquis de nombreux espaces commerciaux dans la ville de Yaoundé, par ailleurs siège de l’entreprise. Et pour poursuivre sur la même lancée, le lancement officiel de Berry Fresh Juice est prévu pour la fin de ce mois de septembre. En attendant, c’est à Simbock, un quartier de la ville de Yaoundé qu’Adonise Laure Tchouing et son équipe concoctent leurs jus 
de fruits naturels aux saveurs ananas, goyave, corossol, papaye, mangue, citron, cocktail, etc. « Je fonctionne avec un employé permanent et plusieurs tacherons », indique la chef d’entreprise. La démonstration du jour consiste en la fabrication du jus naturel de goyave. « Avec les équipements que nous avons, il nous faut environ une heure pour faire du jus de goyave », affirme-t-elle d’emblée. Le processus repose sur quatre étapes : nettoyer, broyer ou presser, embouteiller et pasteuriser. Le jus est prêt à être consommé. Pour l’heure, seul le format de 33 cl est disponible. Au détail, la bouteille coûte 600 F, contre 500 F pour les revendeurs. Adonise Natural Fruit a une capacité de production de 1000 bouteilles de jus par mois. Cette performance a été rendue possible grâce à un financement du Programme d’entrepreneuriat agro-pastoral des jeunes (PEA-jeunes). « J’ai été formée et financé grâce à un programme du gouvernement », se souvient Adonise Laure Tchouing. L’enveloppe de trois millions de F a permis de lancer les activités de l’entreprise. Bien plus, elle a boosté ses capacités de production, lui permettant de dépasser les 250 bouteilles mensuelles. Mais tout ceci n’est qu’une victoire d’étape. L’entreprise veut proposer de nouveaux formats pour ses jus et aller également à la conquête des palais d’autres Camerounais, à Douala par exemple.
 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire