loader

Culture fruitière: 135 000 plants distribués aux producteurs de l’Ouest

A travers cette campagne en cours, le Programme national de développement des cultures fruitières veut doper la production et rendre plus disponible les fruits sur le marché.

Regroupés en petits cercles, des paysans observent la phase pratique du processus de mise en terre des plants d’arbres fruitiers, que présentent les experts du Programme national de développement des cultures fruitières (Pndcf). Cette séance de travail manuelle s’est déroulée le samedi 22 juin 2019, dans les plantations de certains des bénéficiaires de ce programme. Après l’exemple, place à l’application des leçons. Les planteurs se mettent à l’œuvre et creusent des trous, y mettent les fientes et les jeunes plants. Après les cours en salle, ils appliquent ainsi l’itinéraire technique de mise en terre des plants d’arbres fruitiers. A l’issue de cette double formation théorique et pratique, 8 000 plants d’arbres fruitiers sont distribués à une trentaine de planteurs. Il s’agit entre autres des plants de bananiers plantains, de corossol, mangues, goyaves, avocatiers, ananas, pastèques, papayes et des agrumes. « Nous avons déjà distribué plus de 80 000 plants d’arbres fruitiers dans les différents bassins de production de la région de l’Ouest. Nous devons avant le 31 juillet prochain, distribuer et veiller à la mise en terre des 135 000 plants d’arbres fruitiers mis à la disposition de la région de l’Ouest par le Programme national de développement des cultures fruitières », précise Thomas Tamedjouond Zogang, coordonnateur régional Ouest du programme. Rodrigue Saha, l’un des bénéficiaires est tout heureux de recevoir gratuitement des plants d’arbres fruitiers. « Cette campagne de distribution gratuite des semences d’arbres fruitiers me permet d’économiser grandement et m’encourage à me lancer dans la production des fruits. Il ne me reste plus qu’à assurer le suivi pour avoir de bonnes récoltes en permanence sur plusieurs années ». Selon le coordonnateur régional Ouest du Pndcf, cette campagne qui enregistre un réel succès, « va permettre d’étendre le verger d’arbres fruitiers du Cameroun, afin de combler les besoins nationaux et densifier les productions de fruits ». Une plus-value dans les secteurs de lutte contre l’exode rural, le chômage et la pauvreté

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire