loader

Fabrication de produits cosmétiques: 70 jeunes formés dans le Sud

Sélectionnés par l’agence régionale du Fonds national de l’emploi, ils ont suivi le 18 mai dernier à Ebolowa, un apprentissage théorique et pratique. 

Savon de ménage, de toilette, menthol, baumes, laits de toilette, champoings, gel de douche, eau de javel et détergents. Tous ces produits cosmétiques n’ont désormais plus de secrets pour 70 jeunes sans emploi de la région du Sud. Ils ont suivi, grâce au Fonds national de l’Emploi (FNE), une formation théorique et pratique à la fabrication de ces produits. Le 29 mai dernier, les apprenants ont organisé à l’esplanade de l’Agence régionale du Fonds national de l’emploi à Ebolowa, une foire exposition, pour présenter au public, le fruit de leur savoir-faire au terme de l’apprentissage qui n’aura duré que 24 heures. Selon Alain Tieck, directeur de l’agence régionale du FNE, l’activité menée avec ces jeunes désœuvrés rentre dans l’une des multiples missions du Fonds. Il s’agit de la promotion de l’emploi. Pour lui, cette formation reçue par ces jeunes doit leur permettre de créer une activité génératrice de revenus. Ce sont désormais de jeunes gens qui peuvent déjà s’installer à leur propre compte. L’exposition très courue, a donné lieu à une grande foire promotionnelle où le négoce a pris le dessus sur les échanges interprofessionnels. Les objets exposés faits à base de produits naturels locaux se sont vendus comme des petits pains. Les prix étudiés étaient à la portée de toutes les bourses : à partir de 50 F le sachet de détergent jusqu’à 30 000 F pour un flacon de lait de beauté concentré, en passant par les bouteilles de savons liquides à 1500 F, le litre d’eau de javel à 700 F, le baume à 500 F et le pot de menthol à 300 F. Le chef d’agence régional du FNE est confiant de ce que l’activité, si elle est développée par les jeunes formés, pourra à la longue, favoriser la création de petites unités de production et par ricochet, de nombreux emplois. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire