loader

Coton: les cours en baisse

Cette semaine à la bourse de New York, le cours du coton a dégringolé de plus de 7% suite aux incertitudes croissantes nourries sur les négociations commerciales entre les Etats-Unis (premier exportateur mondial de coton) et la Chine (premier consommateur mondial de coton). La livre de coton a terminé vendredi dernier à 70,23 cents (soit 408 F), contre 75,68 cents (437 F) en fin de semaine dernière. Selon des analystes interrogés par Bloomberg, la campagne 2019/2020 prévoit une forte hausse de la production américaine de fibre blanche. Elle passerait de 18,4 millions de balles à 21,8 millions, soit la plus importante production en 14 ans. Dans son rapport mensuel, le Comité consultatif international du coton (ICAC) avait déjà souligné que les Etats-Unis demeureront le premier exportateur mondial de coton en 2018/2019. Il observe que la hausse des tarifs douaniers de la Chine (+25 sur le coton américain depuis juillet 2018) a conduit à une baisse des exportations américaines vers Pékin. Cette baisse a profité en particulier à l’Australie et au Brésil qui ont boosté leurs exportations vers la Chine. L’Inde, le Bénin, le Soudan, la Grèce, le Burkina Faso, le Mali et le Cameroun ont également accru leurs exportations vers le géant chinois. En amont, le Cameroun a produit 300 000 tonnes de coton-graines au terme de la campagne 2018-2019 qui s’achève le 22 mai prochain, soit une progression de 156 019 tonnes. Cette performance se situe au-dessus des prévisions de 280 000 tonnes du plan de redressement de la Société de développement de coton (SODECOTON). 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire