loader

Ventes: Le savon de toilette fait grise mine

Alors que l’huile raffinée et le savon de ménage maintiennent la cote, le savon de toilette peine en

ans l’unité de production du savon de toilette dora à Bafoussam, la dernière marque de l’entreprise, en attendant dora ménage, les machines continuent de tourner, sans interruption. Le savon produit ici est ensuite conditionné dans des cartons et stocké dans un coin en at- tendant sa commercialisation. Malheureusement, ces stocks ne sortent pas beaucoup. Un responsable de l’entreprise explique que cette situation s’explique par le fait que le produit, bien qu’il soit certifié par l’Anor (Agence des normes et de la qualité, Ndlr), n’est pas encore connu des consomma- teurs et demeure pour l’instant en prospection sur le marché camerounais. A l’en croire, les stocks qui sortent sont comme des échantillons. Mais il plaide pour que l’Etat, à travers le ministère du Commerce puisse concéder des ouvertures de marché à l’entreprise sur le marché sous régional ou au Nigeria afin qu’elle ait une part consistante de marché. Les installations qui ont été faites ont une capacité de production mensuelle de 3000 tonnes de savon de toilette. Par ailleurs, l’entreprise plaide aussi pour que soit intensifiée la lutte contre les produits contrefaits qui plombent les efforts des entreprises citoyennes. Le savon de ménage de marque dora, lui, n’est pas encore produit. Il demeure en projet comme celui de la soude caustique. A contrario, l’huile Star Oil et le savon de ménage étoile conti- nuent de bien se comporter sur le marché. Les équipements installés apportent une capacité de production de près 3000 tonnes de savon de ménage par mois contre 2000 tonnes pour l’huile raffinée Star Oil. L’entreprise qui est encore à 70% de l’exploitation de sa capaci- té de production entend faire encore mieux et atteindre une performance maximale dans quelques années.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire