loader

Agriculture: Plus de 101 millions pour les producteurs

Des chèques correspondant à ce montant ont été remis à 23 organisations de producteurs agropastoraux de l’Océan et de la Valléedu-Ntem.

La cérémonie de signature des conventions de cofinancement des projets et la remise de chèques aux organisations de producteurs de deux départements de la région du Sud s’est tenue le 5 avril dernier à Ebolowa. En présence de Bouba Moumini, coordonnateur national du Programme de consolidation et de pérennisation du conseil agropastoral (PCP-ACEFA), les représentants des délégués régionaux de l’Agriculture et de l’Elevage ont remis personnellement les chèques d’un montant de 101.383.850 F à 23 groupements de producteurs, venus des départements de l’Océan et de la Vallée-du-Ntem. L’objectif visé : promouvoir l’entrepreneuriat agricole et augmenter la production et la transformation dans les filières telles que : la cacaoculture, le palmier à huile, la porciculture, le poulet de chair, le vivrier et même la pisciculture. Ces groupements contribuent chacun à hauteur de 15% du montant du projet. Les attributions de subventions accordées oscillent entre 500 000 et 6 millions de F pour les projets de groupements de producteurs. Et de cinq à 30 millions de F pour ce qui est des projets des organisations professionnelles agropastorales. Les promoteurs de ces projets seront accompagnés gratuitement, comme l’a précisé Bouba Moumini, dans la mise en œuvre de leurs projets par les conseillers PCP-Acefa. Outre cette troisième phase PCP-Acefa, la région du Sud compte dans l’ensemble 462 projets, pour un montant global de financement de 1. 353. 341. 371 F, dans les départements de la Mvila, du Dja-et-Lobo, de la Vallée-du-Ntem et de l’Océan. Pour le coordonnateur national du programme PCP-Acefa, ces financements interviennent à la fin d’un processus qui a débuté par le suivi, l’accompagnement, l’élaboration des projets, puis la sélection des bénéficiaires. Ce sont ces projets d’investissement qui vont contribuer à l’essor de l’économie de la région, voire à l’économie nationale. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire