loader

Financement de l’entrepreneuriat: Les banques se rapprochent des PME

Cinq établissements de crédit ont signé un accord-cadre le 22 février dernier à Yaoundé en vue de la facilitation de l’accès des PME aux finacements.

Les petites et moyennes entreprises  (PME) accompagnées par Agence de promotion de PME l’(APME) ont désormais une brèche qui s’ouvre à elles auprès des banques de la place. Dans leur quête de financements, elles peuvent compter sur UBA, CCA Bank, Ecobank, PRO-PME et Afriland First Bank. Un accord-cadre de partenariat entre l’APME et ces institutions financières a été signé le 22 février dernier à Yaoundé. Pour Jean-Marie Louis Badga, directeur général
de l’Agence, c’est l’aboutissement d’un long processus qui devrait se ressentir dans la vie des promoteurs des PME dans les prochaines semaines. Chargée de l’implémentation du plan directeur de développement des PME et de la coordination du système d’appuis non financiers des pouvoirs publics en faveur des PME, l’APME en a profité pour mettre en place à l’occasion, une plateforme opérationnelle de discussion permanente avec ces institutions bancaires. A en croire Jean-Marie Louis Badga, cette plateforme devrait être élargie dans les prochains mois, à d’autres banques de la place. Pour Achille Bassilekin III,  ministre en charge des PME, « ces bonnes dispositions viennent en appui à la Banque des PME ». Avec cependant une démarche vers le secteur privé afin qu’il apporte sa contribution à l’éclosion de la PME camerounaise. En effet, selon les termes de l’accord-cadre, de nombreuses contraintes au financement des PME pourraient être levées grâce à la synergie entre l’APME et les institutions bancaires privées. Il s’agit notamment, de l’avis du ministre des PME, de réduire le niveau important d’informalité de l’économie camerounaise, l’insuffisante disponibilité des plans d’affaires bancables, l’asymétrie d’information et la faiblesse managériale de bon nombre de PME. De même que le manque de produits financiers adaptés à la spécificité des TPE et PME locales en termes de critère d’éligibilité, d’exigence de garanties, de maturité et de taux d’intérêt, véritables goulets d’étranglement.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire