loader

“More Nationals Filling Stations Should Be Opened”

Heddwin Limunga, Manager of a filling Station, Buea.

«To conquer the  market of petroleum  products distribution by nationals  from multinationals,  more nationals filling  stations should go  operational all over  the country. In addition to the petroleum  products distribution  dominated by multinationals, illicit fuel  sold by the road side  is not helping matters at all for the nationals who are  engaged in petroleum products distribution in Cameroon. Those at the road side sell at almost half the price  of what we give at the pump. As a result, our sales have  dropped considerably. Things even get worse when the  National Oil Refining Company (SONARA) is on a break  in order to do maintenance on their equipment. The nationals need a lot of finances to get more stations opened. If the nationals can have the money through bank  loans, they can easily expand. If they happened not to  have then it will be a welcome relief if the government  provides them with subsidies”.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...