loader

Réserve forestière de Bazzama: 15 000 plants en croissance

C’est la réponse du gouvernement camerounais pour faire face au changement climatique.

Depuis quelque temps, 15 000 plants sont en cours de croissance dans la réserve forestière de Bazzama, dans la région de l’Est. La réserve est située à une trentaine de kilomètres de Bertoua, peu après Mandjou, sur la route de Batouri. Ici, la priorité est accordée à deux variétés : le teck et l’eucalyptus. « Ces deux variétés sont très sollicitées », tient à préciser Anicet Minsouma Bodo, directeur technique à l’Agence nationale d’appui au développement forestier (ANAFOR). D’après cette agence, ces pépinières sont prioritairement livrées aux communes riveraines bénéficiaires des appuis financiers du ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF). La réserve forestière de Bazzama est un projet mis en route par l’ANAFOR, sur une superficie totale de 21 200 hectares (ha), soit 74% de savane et 26% de forêt naturelle. Cet espace a été érigé en réserve forestière en 1960 par un arrêté ministériel. Les premières plantations de la réserve remontent avant l’indépendance.  Elles sont intervenues en 1954 avec le Français Collet. Le Fonds national forestier et piscicole, l’Office national de régénération forestière (ONAREF) et l’ANAFOR l’ont étendue avec le temps, au gré des besoins. Actuellement, 379 ha sont plantés, soit 2% de la superficie totale. La pépinière a une capacité de production de 50 000 plants. La réserve forestière de Bazzama est un vivier d’emplois, notamment pour les riverains qui y travaillent entre  autres pour le semis, l’entretien, la sécurisation, etc. Aujourd’hui, il est question d’adapter cette réserve forestière aux types de plantes dont les collectivités territoriales décentralisées, les ONG et autres partenaires de reboisement ont réellement besoin, dans l’optique de lutter contre les changements climatiques. D’après le directeur général de l’ANAFOR, Théophile Bekolo Bekolo, les sollicitations en plantes dépendent des zones.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire