loader

Placements privés: Comment lever des fonds pour les entreprises

Le mécanisme permet d’avoir accès à des financements auprès des investisseurs ciblés, tout en évitant certaines contraintes liées, entre autres, à la divulgation de ses données.

Le marché financier camerounais a connu une effervescence particulière en 2018. Sollicité à plusieurs reprises par les organismes publics, l’Etat et les entreprises, les investisseurs ont répondu à l’appel public à l’épargne. La dernière opération en date est celle de l’entreprise Alios finance Cameroun spécialisée dans le crédit-bail. L’opération qui s’est achevée le 11 décembre dernier, visait à mobiliser huit milliards de F. Contrairement à ces entités qui ont fait appel public à l’épargne, les entreprises peuvent lever des fonds  à travers un autre mécanisme, notamment les placements privés. Jules Nnanga Atangana, expert financier, explique qu’il s’agit d’une « technique de levée de fonds utilisée par les entreprises, généralement à  l’occasion d’une augmentation de capital ». La Commission des marchés financiers (CMF) ajoute en outre que cette méthode de levée de fonds est surtout utilisée par les entreprises non cotées ou qui ne souhaitent  pas s’introduire en bourse. Tout comme l’appel public à l’épargne, les placements privés peuvent être assortis d’une émission de titres. Il peut s’agir des titres de propriété (actions) ou des titres de créance (obligations). Dans le premier cas, l’entreprise est prête à élargir son champ de propriétaires. Dans le second cas, les fonds levés seront restitués selon les modalités fixées au début de l’opération. Pour Jules Nnanga Atangana, plusieurs facteurs peuvent expliquer le recours aux placements privés par une entreprise. A travers une telle démarche, outre la recherche des financements, l’entreprise peut cibler l’expertise des investisseurs en  vue de son développement. Dans un contexte local où peu d’entreprises remplissent les conditions pour une introduction en bourse, Jules Nnanga Atangana estime que les placements privés sont une solution aux besoins de financement des PME notamment. Cependant, les contraintes auxquelles ces entités, qui représentent plus de 90% du tissu économique local font face doivent être levées. En effet, que l’on procède par appel public à l’épargne ou par des placements privés, la rentabilité et la capacité de remboursement de l’entreprise sont déterminants pour les investisseurs.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire