loader

Guichet performance 2018: le Sud célèbre ses lauréats

Les primes reçues devraient servir au financement des microprojets. 

C’était une cérémonie teintée de joie et d’allégresse. Le gouverneur du Sud, Félix Nguélé Nguélé, a présidé un atelier de restitution et de diffusion des résultats de l’évaluation des communes de cette région. Atelier au cours duquel il a félicité les maires des communes de Zoétélé, Djoum et Oveng. Les deux premières communes ont été primées à hauteur de 50 millions de F chacune pour leur bonne gestion budgétaire et comptable, notamment en ce qui concerne le volet transparence/gouvernance et l’appropriation de la démarche du Programme national de développement participatif (PNDP). La troisième sur la liste a, quant à elle, reçu 25 millions de F pour avoir enregistré le progrès le plus important dans la région, en partant de 15 sur 100 en 2017 à 60 sur 100 en 2018. Au total, 28 communes de la région étaient en course sur les 29 que compte le Sud. Les sommes ainsi reçues, selon Bienvenue Florent Bessala Bessala, coordonnateur régional du PNDP, devraient uniquement servir au financement des microprojets. En 2017, le guichet performance a financé, selon le mode opératoire du PNDP, des microprojets à hauteur de 124 074 915 de F. Le coordonnateur régional du PNDP a exhorté les maires du Sud à expérimenter le guichet performance dans les villages de leurs territoires, pour promouvoir le développement des solutions endogènes. Félix Nguélé Nguélé a reconnu la progression des autres communes. Il s’est réjoui du leadership féminin observé dans la commune de Zoétélé, première en 2018. En marge de cette présentation des communes lauréates, 16 autres communes du Sud ont reçu des ordinateurs complets pour améliorer leurs conditions de travail. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire