loader

Ouest: La bonne gestion communale primée

L’expérience des vainqueurs du concours du guichet performance du PNDP a été partagée le 29 novembre dernier au cours d’un atelier d’évaluation.

50 millions de F. C’est le montant que la commune de Bamendjou va investir pour la construction des ateliers de maçonnerie dans les CETIC de Bangam et de Bamendjou. Cette somme, fruit du premier prix national du guichet performance du Programme national de développement participatif (PNDP) décroché par cette mairie, a ainsi été orientée, selon le maire René Kamdoum, par une délibération du conseil municipal. Précision faite lors de l’atelier régional de restitution des résultats de la deuxième édition du guichet performance du PNDP. C’était le jeudi 29 novembre dernier à Bandjoun. Il s’est agi, au cours de cette séance de travail, de présenter le bilan de cette deuxième édition aux maires. Les communes de Bamendjou  et Kekem, en décrochant les deux premières places, ont reçu chacune une enveloppe de 50 millions de F. Bamendjou, avec un total de 87 points sur 100, finit premier national. 12e au niveau régional, la commune de Massangam est passée de 18,50 points glanés en 2017 à 69  points sur 100 en 2018. Soit une progression de 50,5 points qui lui vaut la prime de la meilleure progressivité d’une somme de 25 millions de F. En présidant cette cérémonie en lieu et place du gouverneur, François Etapa, le secrétaire général des services du gouver neur de la région de l’Ouest, a félicité les vainqueurs et incité les autres à copier ces exemples dont la finalité est d’améliorer la qualité du service et le niveau de vie des habitants de chaque municipalité. Les critères de notation portent sur la gestion budgétaire et  comptable, la gouvernance et l’appropriation de la méthode PNDP. Cette méthodologie, selon René Kamdoum, tient compte de la transparence, de la redevabilité et de l’implication des populations dans la gestion communale. Pour Boniface Megouo, coordonnateur régional du PNDP, cette compétition stimule et permet d’observer une nette amélioration dans le cadre du management des communes à l’Ouest. « Le PNDP récompense les communes les mieux gérées, ayant assimilé et pérennisé le processus participatif. Ce qui contribue à la base et de manière significative à l’amélioration du service public rendu à la population », précise Boniface Megouo. Les autres communes ont été imprégnées de leurs points forts et faibles, à améliorer pour espérer figurer parmi les lauréats de la prochaine édition de ce concours. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire