loader

Foire: La fĂȘte du monde paysan se prĂ©pare

Les contours de la fête annuelle du monde paysan ont été spécifiés lors de la réunion préparatoire de la foire agropastorale et piscicole de la région du Sud. Au tour du gouverneur Félix Nguélé Nguélé, l’on a retrouvé tous les acteurs du secteur agropastorale. C’était le 21 novembre dernier, à la salle des actes du collège régional d’agriculture. Un rendez-vous devenu traditionnel, pour le nombreux public, consommateurs et autres producteurs. Selon Simon Alain Messi, délégué régional du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader) pour le Sud, cette grand’messe agropastorale a pour objectif de faire une démonstration grandeur nature du potentiel agropastoral de la région. Plus de 350 stands d’exposition seront disponibles, pour les trois jours que durera la foire.  Pour autant d’exposants qui viendront des 29 communes des départements de Dja-et-Lobo, Mvila, Océan et de la Vallée-du-Ntem et, même des autres régions du pays. Au cours de la concertation, le bilan  de l’édition de 2017 a été dressé par le délégué régional. Ce bilan, pas très satisfaisant, relève, comme pour le déplorer, l’implication relative des municipalités et le faible engouement des annonceurs. Au regard des insuffisances de l’édition précédente, les enjeux et les défis à relever en 2018 ont été prescrits au terme de la rencontre : « Il faut l’implication des communes, des autorités administratives, lutter contre le problème d’enclavement des zones de production et la mobilisation financière, soit près de 38 millions de F », comme l’a prescrit le gouverneur Félix Nguélé Nguélé. Les producteurs venus prendre part à la réunion préparatoire de ce grand rendez-vous agricole se disent déjà à pied d’œuvre, pour que le panier de la ménagère ne manque de rien en cette période de fêtes de fin d’année.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire