loader

Global Microscope Report: Cameroon’s Mobile Financial Growth

According to the 2018 Global Microscope Report of The Economist Newspaper, 15 per cent of young Cameroonians aged 15 and over, have their own Mobile Money account, making it a country that counts in Africa in terms of financial inclusion via mobile. The report also reveals that from this point of view, Cameroon is not far from South Africa, of which 19 per cent of the population aged 15 and above, have a mobile account, compared to only 6 per cent of young Nigerians of the same age group. Launched in Cameroon from 2011 by mobile operators, in partnership with local banks, the Mobile Money service is booming. Cameroon’s mobile Money transfer reached FCFA 3.500 billion in 2017 far above 300 billion the previous year, and the number of adult subscribers grew from 9 per cent in 2012 to 28 per cent in 2016. In 2018, the Ministry of Secondary Education made it a channel for the payment of fees and various official exams.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Où en est le Cameroun dans sa lutte contre la pauvreté et les inégalités à l’aube du septennat des grandes opportunités ? La publication par le Fonds monétaire international (FMI) du Rapport pays n°18/256 en octobre dernier tente d’apporter des éléments de réponse aux problèmes de pauvreté et d’inégalités. A la lecture, le document fourmille de données et informations édifiantes. Les experts de l’institution financière internationale font parler les chiffres, mettent en relief des données à travers des...


The Partnership Agreement falls within the frame...


Le coordonnateur national du Programme de promotion de l’entreprenariat agropastoral des jeunes (PEA-Jeunes), Alfred Bela Tomo, vient de publier un communiqué dans lequel il invite les jeunes désireux d’investir dans le secteur agropastoral à être vigilants face à toute forme d’arnaque. Il note la circulation sur les réseaux sociaux d’un document qui appelle ces derniers à s’inscrire jusqu’à la fin du mois de novembre pour bénéficier d’un financement de 300 000 F. Il n’en est rien. Alfred Bela Tomo prie tout jeune évoluant dans un bassin ...