loader

Route Mora-Dabanga-Kousseri: Le gros oeuvre lancé

Après les travaux préliminaires débutés en mars dernier, la réhabilitation proprement dite du tronçon routier qui va de Mora à Kousseri a commencé samedi dernier.

Les usagers de la route dans la région de l’Extrême-Nord ont pendant de long mois souffert de la dégradation du tronçon Mora à Kousseri. Huit heures de temps au minimum pour parcourir 205 km. Face à cette misère des populations, les pouvoirs publics ont décidé d’effectuer des travaux d’envergure sur ce tronçon routier. Le lancement officiel de ce projet a eu lieu le 1er mars dernier à Kousseri. Le gros du travail qu’effectuait le génie militaire, attributaire de ce projet, consistait en des études de réalisation des travaux, la construction des bases vie du personnel et la mise en place de divers équipements. Ceci, en attendant la fin des pluies.

Les pluies étant presque finies dans la région de l’Extrême-Nord, la réhabilitation de la chaussée pouvait alors commencer. Et c’est effectif depuis le 27 octobre dernier. Le lancement des opérations s’est effectué en présence du colonel Jackson Kamgain, directeur du génie militaire qui, pour la circonstance, est venu doper le moral des troupes. On notait aussi la présence de Ben Salha Abdelhak, le chef de mission du contrôle de ce projet routier. Le colonel Jackson Kamgain a saisi l’opportunité du lancement des travaux sur l’axe routier Mora-Dabanga-Kousseri pour jeter une lumière sur la suite des opérations. « Les délais des travaux ont été précisés au départ, suivant les prescriptions techniques des routes initiales.

Parce qu’il était prévu initialement que la route entre Mora et Waza devait être refaite totalement, entre Waza et Dabanga », explique-t-il. Et d’ajouter : « Ça devait être un entretien avec du béton bitumeur et entre Waza et Kousseri, les travaux devaient être faits entièrement. Au vu des dégradations qu’il y a entre Waza et Dabanga, il est question de refaire complètement la chaussée, donc les délais devraient prendre un certain coup. Ils seront précisés en temps opportun par qui de droit ». Pour l’heure, le génie militaire est résolument à l’ouvrage. Le souhait de tous est que dans un proche délai, la circulation entre Mora et Kousseri redevienne un parcours de plaisir comme au bon vieux temps.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Où en est le Cameroun dans sa lutte contre la pauvreté et les inégalités à l’aube du septennat des grandes opportunités ? La publication par le Fonds monétaire international (FMI) du Rapport pays n°18/256 en octobre dernier tente d’apporter des éléments de réponse aux problèmes de pauvreté et d’inégalités. A la lecture, le document fourmille de données et informations édifiantes. Les experts de l’institution financière internationale font parler les chiffres, mettent en relief des données à travers des...


The Partnership Agreement falls within the frame...


Le coordonnateur national du Programme de promotion de l’entreprenariat agropastoral des jeunes (PEA-Jeunes), Alfred Bela Tomo, vient de publier un communiqué dans lequel il invite les jeunes désireux d’investir dans le secteur agropastoral à être vigilants face à toute forme d’arnaque. Il note la circulation sur les réseaux sociaux d’un document qui appelle ces derniers à s’inscrire jusqu’à la fin du mois de novembre pour bénéficier d’un financement de 300 000 F. Il n’en est rien. Alfred Bela Tomo prie tout jeune évoluant dans un bassin ...