loader

North West

Flourishing Road Side Fuel Business

It is evident that a roadside fuel sale is the newest business  along the streets of Bamenda today. The population of  Bamenda and its environs are fully into the business which  sustains livelihood. The fuel business, commonly called  «fungeh» has taken root away from other ventures like call  box and bread business. In effect, roadside fuel make-shift  counters are visible at virtually every 100m. It is obvious that  the tarring of the Bamenda - Ekok - Enugu corridor helps matters. The fuel, ferried from the neighbouring Nigeria is easily  transported to Bamenda on the smooth highway. A litre of  «fungeh» cost Fcfa 500 as against Fcfa 639 for super in regular  fuel stations. The business is however, not without risks because poor storage could endanger people and property.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...