loader

MIRAP: Des magasins témoins ouverts à Maroua

La mise en service de cet espace marchand par la Mission de régulation des approvisionnements des produits de grande consommation (MIRAP), est le deuxième après celui de Bertoua.

Finie la hausse intempestive des prix des denrées de première nécessité sur les étals des marchés de Maroua. Le ministère du Commerce, à travers la Mission de régulation des approvisionnements des produits de grande consommation (Mirap) vient de mettre à la disposition des populations, un cadre où elles peuvent désormais se procurer les produits de grande consommation à moindre coût. Il s’agit d’un complexe constitué de magasins témoin comprenant 17 comptoirs. Sa mise en service a fait l’objet d’une cérémonie solennelle présidée par Herman Bertrand Assiga Ebana, secrétaire général des services du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord. C’est à Athanase Hamadou que revient désormais la charge de ce complexe dont l’édification a été saluée par les promoteurs des magasins citoyens présents à cette cérémonie. Le porte-parole du gouverneur a saisi cette occasion pour remercier le chef de l’Etat pour « la mise en oeuvre d’un pan de sa politique sociale à travers la Mirap ». Il a, dans la même veine, invité les partenaires de la Mirap, les agriculteurs, les éleveurs, les petites et moyennes entreprises, à redoubler d’efforts pour que les magasins ainsi ouverts soient suffisamment approvisionnés. Les magasins témoin où le grand public peut désormais s’approvisionner seront ouverts toutes les semaines, de 8h à 16h, de mercredi à samedi. Après celui de Bertoua à l’Est, c’est le deuxième complexe régional de magasins témoins ouvert par la Mirap. Il est situé au quartier Domayo, entre l’ETACRA et le lycée de Domayo. Les prix des diverses denrées alimentaires et autres produits de première nécessité à l’instar du ciment y sont des plus attractifs.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Où en est le Cameroun dans sa lutte contre la pauvreté et les inégalités à l’aube du septennat des grandes opportunités ? La publication par le Fonds monétaire international (FMI) du Rapport pays n°18/256 en octobre dernier tente d’apporter des éléments de réponse aux problèmes de pauvreté et d’inégalités. A la lecture, le document fourmille de données et informations édifiantes. Les experts de l’institution financière internationale font parler les chiffres, mettent en relief des données à travers des...


The Partnership Agreement falls within the frame...


Le coordonnateur national du Programme de promotion de l’entreprenariat agropastoral des jeunes (PEA-Jeunes), Alfred Bela Tomo, vient de publier un communiqué dans lequel il invite les jeunes désireux d’investir dans le secteur agropastoral à être vigilants face à toute forme d’arnaque. Il note la circulation sur les réseaux sociaux d’un document qui appelle ces derniers à s’inscrire jusqu’à la fin du mois de novembre pour bénéficier d’un financement de 300 000 F. Il n’en est rien. Alfred Bela Tomo prie tout jeune évoluant dans un bassin ...