loader

Cuivre: Hausse des prix sur le marché international

Du 3 au 8 septembre dernier, le prix de la tonne de cuivre est passé de 5 942,60 dollars (3,3 millions de F) à 5 982 dollars sur le marché international. Les experts du marché londonien (London Metal Exchange) sur lequel le cuivre est essentiellement coté estiment que le cours de ce métal est particulièrement sensible à la conjoncture économique et peut subir de brutales variations. En mai dernier déjà, son cours s’établissait à 6 825 dollars la tonne (3,8 millions de F), en baisse de 0,4% sur un mois, mais en hausse de 21,9% sur un an. Le cuivre est un matériau qui compose la majeure partie des appareils électroniques, des ustensiles de cuisine, des câblages électriques... Il est le troisième métal le plus utilisé au monde après le fer et l’aluminium. Le Chili est le premier producteur de cuivre dans le monde, suivi de près par le Pérou. Ces deux pays produisent 37% du cuivre coté sur le marché mondial. Depuis 2013, la production mondiale de cuivre n’a fait qu’augmenter, tirée par l’émergence de 23 autres pays producteurs dont la Russie, la Chine, la Zambie, les États-Unis et l’Australie. Pour ce qui est de la demande, la Chine et le Japon tiennent la première place dans l’importation de cuivre et représentent la moitié des importations mondiales. Au Cameroun, environ 50 cibles de cuivre ont été répertoriées dans le Sud, à l’Est, dans l’Adamaoua. Un permis de recherches a d’ailleurs été octroyé à la société sud-africaine CAMCOM Sarl sur le gisement de cuivre de Ngoyla à l’Est. Dans sa base de données des projets industriels de transformation des matières premières locales, le ministère en charge des Mines a identifié quatre initiatives en quête de financements dans le domaine de la fabrication de fils de cuivre.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...