loader

Est: La MIRAP renforce la sécurite alimentaire

Le premier pavillon du complexe régional de magasins témoins de vente de Bertoua récemment inauguré.

Après les Marchés témoins périodiques (MTP), la Mission de régulation des approvisionnements des produits de grande consommation (MIRAP), passe à la vitesse supérieure dans la région de l’Est. Ce, à travers la migration de ce concept vers la mise en place des Complexes régionaux de magasins témoins de vente dans les chefs-lieux de régions. Ces magasins étant des espaces commerciaux au sein desquels la MIRAP assure la commercialisation « au juste prix » des produits de consommation de masse. C’est dans ce cadre que le premier pavillon du complexe régional de magasins témoins de vente de Bertoua a été inauguré le 6 septembre dernier. Une cérémonie qui a eu lieu en présence de l’administrateur de la MIRAP, Cyprien Bamzok Ntol et du gouverneur de l’Est, Grégoire Mvongo. Selon Cyprien Bamzok Ntol, les magasins témoins de vente sont une réponse à la demande pressante des consommateurs. Ils seront ouverts du mercredi au samedi de la semaine, pour permettre d’assurer ainsi une permanence pour les approvisionnements des consommateurs. « La migration vers le complexe régional des magasins témoins de vente mettra fin aux différentes difficultés autrefois vécues, à l’instar du nombre insuffisant de chapiteaux au regard des approvisionnements et la crainte permanente des intempéries », déclare notamment le représentant des producteurs locaux. Pour les organisations paysannes, la collaboration avec la MIRAP a non seulement amélioré le panier de la ménagère régulièrement abonnée aux marchés témoins périodiques, mais leur a aussi permis d’écouler rapidement les récoltes et répondre aux besoins de leurs familles respectives. A l’Est, 68 GIC et une centaine de producteurs ont ainsi pu écouler quelque 10 000 tonnes de vivres et engranger environ 1,180 milliard de F grâce aux marchés périodiques organisés par la MIRAP dans la région. Ce, alors qu’au plan national, le volume des approvisionnements dans ces espaces marchands, jusqu’au mois de juin 2018, se chiffraient à 90 218 tonnes environ, pour près de 24 milliards de F de chiffre d’affaires réalisé par les partenaires de la MIRAP. Le premier pavillon du magasin témoin de Bertoua comprend quatre magasins et 17 comptoirs. A terme, le complexe régional devrait être composé de trois pavillons commerciaux, d’un bloc administratif, d’un bloc toilettes, d’une cabine de sécurité, d’un centre de traitement des ordures pour la production du biogaz, d’un restaurant, d’un forage et d’un château d’eau.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...