loader

Economie numérique: Un foyer digital se met en place

Plus de 1500 innovateurs ont défini le cadre à l’issue de trois jours de réflexion lors du premier forum sur l’innovation numérique au Cameroun achevé le 25 août dernier.

L’Ecole nationale supérieure polytechnique de Yaoundé a servi de cadre du 23 au 25 août derniers au premier Forum sur l’innovation numérique au Cameroun. Objectif de départ : toucher 600 000 personnes en ligne et hors ligne parmi les innovateurs et ceux qui utilisent les produits des innovateurs pour mettre en place un foyer digital capable de financer les projets innovants. A l’issue du forum, 1500 d’entre eux ont répondu physiquement à l’appel. Les promoteurs reconnaissent dans le même temps un flux en ligne ayant atteint le nombre de personnes ciblées. Ainsi, au travers des ateliers divers, conférences, découvertes, open tech contact et autres business solutions autour des thèmes clés, des chemins ont été balisés afin de permettre au gouvernement, au secteur privé, aux futurs sponsors et partenaires de maîtriser exactement les enjeux de l’économie numérique au Cameroun et partant, dans la sous-région de l’Afrique centrale. Creuset de la formation en ingénierie, l’Ecole polytechnique de Yaoundé est pour les promoteurs de cet évènement «le sanctuaire où l’on apporte des solutions technologiques capables de transformer l’économie nationale ». Chercheur en droit numérique, par ailleurs google policy fellowship pour l’Afrique francophone et travaillant sur 30 pays, Rigobert Kenmogne, promoteur du forum, dit être parti d’une étude sur l’économie numérique entre les pays de l’Afrique francophone, l’Afrique anglophone et le monde angloxon. Il en ressort que l’ensemble des pays de l’Afrique francophone a accusé un grand retard dans ce secteur pour la simple raison qu’ils n’ont pas été au même pas de l’innovation numérique comme ceux de l’Afrique anglosaxonne. Pour combler le gap, il urge de mobiliser toutes les parties prenantes afin de dynamiser la recherche. En droite ligne du plan stratégique Cameroun numérique 2020 et ses huit axes stratégiques, de nouvelles pistes ont été défrichées. A commencer par une prise de conscience des entrepreneurs numériques, la cohésion dans l’objet de la recherche ainsi que sur la manière de mener à bout une innovation. C’est à ce prix que l’innovation numérique sera un catalyseur dans les prochaines années pour l’économie numérique, a-t-on appris des résolutions finales à l’issue des trois jours du forum.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...