loader

Lutte contre la faim: 56 milliards de F à investir dans l’agriculture

La Banque africaine de développement (BAD), représentée par son président Akinwumi Adesina et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), sous la houlette de son le directeur général, José Graziano da Silva ont signé le 27 août dernier à Rome un accord visant à intensifier les investissements dans le secteur agricole en Afrique. Dans le cadre de l’accord, la BAD et la FAO se sont engagées à mobiliser plus de 100 millions de dollars, soit 56 milliards de F sur cinq ans afin de soutenir les activités de partenariat conjointes. L’objectif vise à mettre un terme à la faim et à la malnutrition tout en stimulant la prospérité du continent. En outre, la nouvelle alliance stratégique aura pour mission d’améliorer la qualité et l’impact des investissements dans la sécurité alimentaire, la nutrition, la protection sociale, la foresterie, les pêches et le développement rural. Cet accord s’appuie sur la longue collaboration entre les deux organisations.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire