loader

Action Socapalm: Moyenne mobile pondérée de 46% en 15 séances

L’apport de fonds propres aux sociétés cotées ou non peut se faire de trois manières : le capital-risque, le capital-développement et le capital-reprise/transmission. Mais, le capital- risque constitue un investissement dans des entreprises en création ou dans de jeunes entreprises technologiques par initial public offerings (IPO). Ce financement fait intervenir trois métiers en occurrence le seed capital (capital d’amorçage) ayant pour objectifs de levée de fonds pour la faisabilité d’une idée ou d’un projet. Il faut au préalable convaincre les investisseurs de financer le lancement d’un nouveau projet. Le capital-création est un financement de démarrage (start up) par un premier tour de table. Enfin, le capital post-création de croissance (early stage) sur augmentation de capital. Le développement du marché du capital-investissement est indissociable à l’existence d’un marché financier développé et profond capables de booster l’introduction en bourse des entreprises. Si les indices sont fonction de la valeur des actifs et de leur attractivité, la liquidité du marché quant à elle est représentée par la capitalisation boursière. Au jour le jour, la capitalisation boursière de l’ensemble du marché ou d’une entreprise varie suivant les performances du marché en rapport avec le cours de clôture et le nombre d’actions en circulation. SOCAPALM avec un cours inférieur est la plus grande capitalisation du marché et offre le meilleur dividende du moment. Sur les quinze dernières séances, l’action réalise 70% des transactions sur une demande globale de 4 366 actions sur le compartiment soit 94,13% des ordres. Sa moyenne mobile à court terme est d’une séance sur trois dont 20% sur le support et 26% sur la résistance avec une pondération de 46%. Mais, l’action garde un trading constant.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...