loader

Camwater: Un dispositif de réaction rapide mis en place

La Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) vient de mettre en place un dispositif de réaction rapide (DIRR), afin d’assurer une veille permanente sur l’état de son réseau et d’actionner en urgence les mécanismes d’intervention en cas de rupture de l’alimentation en eau potable. Selon un communiqué du directeur général de Camwater, Gervais Bolenga, daté du 26 juillet dernier, « ce dispositif vise à accroître l’efficacité de l’entreprise de manière à améliorer la desserte en eau potable dans le périmètre concédé ». L’intervention rapide des équipes sur le terrain permettra de réduire les temps d’indisponibilité de l’eau, justifie le Dg. A cet effet, la Camwater invite les populations à signaler tout manque d’eau, casse ou fuite sur le réseau de distribution d’eau potable par SMS ou par appel aux adresses suivantes : coordonnateur (650 57 05 77), cellule nationale (697 18 96 38), pôle Littoral/Sud-Ouest (691 69 86 18), pôle Centre/Sud/Est (691 69 73 49), pôle Ouest/Nord-Ouest (691 59 99 07) et le pôle Adamaoua/Nord/Extrême-Nord (679 70 83 13).

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...