loader

JEICAC 2018: Le Cameroun à la conquête du marché chinois

A quelques semaines du rendez-vous économique qui se tient du 31 août au 5 septembre prochain, les préparatifs montent en intensité.

 

175 C’est le nombre d’opérateurs économiques déjà enregistrés pour les Journées économiques, industrielles et commerciales du Cameroun en Chine (JEICAC). L’évènement se tient du 31 août au 5 septembre prochain à Yongcheng dans la province du Henan. En marge de cet évènement, le Comité d’organisation met les bouchées doubles pour sensibiliser environ 1000 opérateurs économiques attendus. L’idée étant de capitaliser la récente visite d’Etat effectuée du 22 au 24 mars dernier en Chine par le président de la République Paul Biya. Lors d’une réunion tenue le 25 juillet dernier au ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA), le secrétaire général de ce département ministériel, Chantal Mbajon Ndjepang, a dit tout le bien qu’elle pense des JEICAC. Elle estime que le déplacement en Chine pourra permettre aux PME camerounaises de se performer, de vendre leurs produits, de profiter du transfert des technologies et de conclure des contrats d’acquisition des équipements pour la mise en place d’unités de production et de transformation des produits locaux. Les JEICAC constituent une plateforme idéale pour tirer profit de l’expertise chinoise et pour aller chercher des financements, des équipements, des partenariats et des formations. Le commissaire général, Jean Marie Aboganena, rassure que les hautes autorités ont donné leur accord pour la matérialisation de ce projet. Des instructions ont été données à cet effet aux départements ministériels à caractère économique et technique (Mincommerce, Minmidt, Minpmeesa, Minepat, Minrex…). Au niveau de l’accompagnement, les mesures ont été prises pour un bon séjour des participants en Chine. La date limite d’inscription est fixée au 20 août prochain. La période allant du 20 au 25 août est consacrée aux formalités administratives et à la formation des opérateurs économiques retenus.

">

A quelques semaines du rendez-vous économique qui se tient du 31 août au 5 septembre prochain, les préparatifs montent en intensité.

175 C’est le nombre d’opérateurs économiques déjà enregistrés pour les Journées économiques, industrielles et commerciales du Cameroun en Chine (JEICAC). L’évènement se tient du 31 août au 5 septembre prochain à Yongcheng dans la province du Henan. En marge de cet évènement, le Comité d’organisation met les bouchées doubles pour sensibiliser environ 1000 opérateurs économiques attendus. L’idée étant de capitaliser la récente visite d’Etat effectuée du 22 au 24 mars dernier en Chine par le président de la République Paul Biya. Lors d’une réunion tenue le 25 juillet dernier au ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA), le secrétaire général de ce département ministériel, Chantal Mbajon Ndjepang, a dit tout le bien qu’elle pense des JEICAC. Elle estime que le déplacement en Chine pourra permettre aux PME camerounaises de se performer, de vendre leurs produits, de profiter du transfert des technologies et de conclure des contrats d’acquisition des équipements pour la mise en place d’unités de production et de transformation des produits locaux. Les JEICAC constituent une plateforme idéale pour tirer profit de l’expertise chinoise et pour aller chercher des financements, des équipements, des partenariats et des formations. Le commissaire général, Jean Marie Aboganena, rassure que les hautes autorités ont donné leur accord pour la matérialisation de ce projet. Des instructions ont été données à cet effet aux départements ministériels à caractère économique et technique (Mincommerce, Minmidt, Minpmeesa, Minepat, Minrex…). Au niveau de l’accompagnement, les mesures ont été prises pour un bon séjour des participants en Chine. La date limite d’inscription est fixée au 20 août prochain. La période allant du 20 au 25 août est consacrée aux formalités administratives et à la formation des opérateurs économiques retenus.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...